Samedi, je reçois un appel de ma petite-fille, toute excitée de m’apprendre qu’elle avait enfin terminé la robe entreprise après les fêtes, suite au cours de couture que je lui avait offert à Noël (avec coffre à couture rempli de tout le nécessaire, naturellement). Elle a donc suivi ce cours pendant plusieurs semaines, le temps de réaliser le vêtement de son choix. Bien sûr, le tissu comportait du rose… La dame qui donne le cours leur apprend la bonne méthode (les petites doivent faufiler les pièces à coudre et non les épingler, comme nous le faisons). D’ailleurs, elle n’hésite pas à me réprimander lorsqu’elle me voit coudre par-dessus mes aiguilles de soutien… Elle débutera bientôt un cours de cuisine avec la même dame et elle a très hâte, car ses parents la font participer activement à la préparation des repas. Je me propose, de mon côté, de lui apprendre le crochet; j’avais son âge quand ma grand-mère a commencé à m’initier. C'est bien de les outiller afin qu'elles quittent le cocon familial moins démunies. Elles grandissent si vite !


robe_annaUne petite Annabelle bien fière d'elle !